Forum de jeu pour le MMO Star Wars The Old Republic
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Akilea Jorshan, Journal d'un assassin

Aller en bas 
AuteurMessage
Akilea Jorshan

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/12/2011
Localisation : Derrière toi

Qui je suis
Race : Humain
Classe: Inquisiteur Assassin
Doublon:

MessageSujet: Akilea Jorshan, Journal d'un assassin   Mar 14 Fév 2012 - 12:38

♦ ARCHIVES IMPÉRIALES ♦


  • Nom : Jorshan
  • Prénom : Akilea
  • Planète d'origine : Raaltiir
  • Passif : Famille de Jedi, a suivi les enseignements Jedi pendant près de 20 ans
  • Taux de confiance : 94%
  • Statut : Sith
  • Affiliation : Armée de Ombres de Korriban.
  • Qualités :
    La Sith Akilea Jorshan est dévouée à la cause impériale. Elle est loyale à sa hiérarchie, malgré des désaccords fréquents. C'est un assassin efficace A qui on peut confier des missions périlleuses, demandant de la discrétion.
  • Défauts :
    Jorshan a un caractère particulièrement fort, et n'hésite pas à tenir tête à sa hiérarchie. Elle a gardé des réflexes et certains modes de pensées jedi qui en font une sith en laquelle on ne peut avoir pleinement confiance.


♦ EXTRAIT D'INTERROGATOIRE ♦


Mon nom est Akilea Jorshan. Un nom… Quelques lettres dont les gens ne prennent même pas la peine de se rappeler correctement, ou de le prononcer correctement. Pourtant, sans un nom sur un visage, on ne peut que designer une créature que par un descriptif, une race… Tout ce qui n’est pas son identité propre. Et mon identité à moi, alors, c’est quoi ? Jorshan… Vous connaissez peut-être ce nom. De grands jedis l’ont porté. Mon grand oncle, Cerdin Jorshan a même fait partie du Conseil je crois. Mais bon, je dois avouer que l’histoire ce n’est pas mon fort. Tout ce que je sais, c’est que mon Maitre m’a suriné avec mon nom de famille pendant tout le temps que j’ai passé parmi eux. « Tu seras une grande Jedi, Akilea. C’est dans tes gènes ». Comme quoi la Force et la science ne font pas bon ménage.

C’est peut etre parce que j’ai connu les deux mondes que j’ai un avis aussi tranché sur cette guerre. J’ai choisi mon camp, ça c’est plutôt clair... Ou, plutôt, mon camp m’a choisi. Oui, ca doit être pour ça que je suis si exceptionnelle... Atypique diraient certains, mais je trouve qu’exceptionnelle me convient mieux. Je ne décide rien... La Force guide mon destin. Je n’aime pas me dire ça, je trouve que c’est pompeux et désobligeant. Mais je dois bien avouer que c’est la vérité et que je n’y peux rien. Alors oui, les Siths aiment être maîtres de leur destin, la Force les libère, blablabla, j’ai appris le code comme une bonne petite écolière. Le problème, c’est que je n’ai jamais été une bonne écolière, j’en ai toujours fait qu’à ma tête. Les autres Siths n’ont pas à me dicter ma conduite, mon propre code, je le vis, je le ressens, j’en suis imprégnée chaque seconde de chaque minute, de chaque heure de chaque jour, de chaque nuit, et ainsi de suite. Le Coté Obscur est en moi et autour de moi. Il m’accompagne, m’entoure et m’éclaire à sa manière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternalis.jdrforum.com
Akilea Jorshan

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/12/2011
Localisation : Derrière toi

Qui je suis
Race : Humain
Classe: Inquisiteur Assassin
Doublon:

MessageSujet: Re: Akilea Jorshan, Journal d'un assassin   Mar 14 Fév 2012 - 12:44

♦ RELATIONS CONNUES ♦


  • Annihilius
Le Seigneur Annihilius est le seul à avoir réussit à dompter cette furie. Elle lui a prêté allégeance et semble se tenir à ce serment.

  • Liu
Un Sith faisant partie de la même armée qu'elle. Après plusieurs missions ensemble à Dromund Kaas et Balmorra, elle a l'air d'avoir un certain respect pour lui.

  • Irolia
Bien que Jorshan se soit fait une petite réputation de croqueuse d'hommes à l'Académie, c'est vers cette femme qu'elle s'est récemment tourné. On ignore si cette histoire est sérieuse ou passagère, mais elles ont été vu ensemble plusieurs fois.



(HRP : Pour rallonger la liste, contactez-moi IG)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternalis.jdrforum.com
Akilea Jorshan

avatar

Messages : 100
Date d'inscription : 29/12/2011
Localisation : Derrière toi

Qui je suis
Race : Humain
Classe: Inquisiteur Assassin
Doublon:

MessageSujet: Re: Akilea Jorshan, Journal d'un assassin   Sam 25 Fév 2012 - 13:45


[PREMIÈRE RENCONTRE]


Déjà, je n’aimais pas trop me pointer à l’Académie. Ca faisait remonter de mauvais souvenirs de mes années d’acolyte. Mais bon, ca restait un lieu incontournable chez les Siths. Je m’étais rendue là bas sur ordre de mon Seigneur, pour aller chercher une jeune fille dont il avait entendu parler. Il n’avait pas prononcé ce mot, mais je devinais aisément de quoi il s’agissait… Une esclave. En arrivant sur Korriban, j’avais été directement à l’endroit indiqué. Un des surveillants vint à ma rencontre.

- Excellence, on m’a dit que vous cherchiez quelqu’un ici…
- Oui. On m’a parlé d’une esclave qui poserait problème. On m’a dit que je la trouverai ici.
- Vous voulez parler de « Souillon » ? Elle doit être en train de satisfaire quelques apprentis…

Il activa son holocom pour ordonner à ses collègues d’aller me chercher l’esclave. On l’appelait « Souillon » ? Voilà qui ne promettait rien de bon sur ce que j’allais trouver. La fille arriva quelques secondes plus tard sous bonne escorte. Elle s’accouda au mur, les vêtements en lambeaux. Visiblement les apprentis s’en étaient donné à cœur joie. Elle était blessée, avec des griffes et du sang sur les cuisses. Elle ne devait pas avoir 20 ans. Je renvoyais le surveillant pour m’adresser à la miss.

- Je m’appelle Akilea Jorshan. On m’a dit que tu posais pas mal de problème et qu’il fallait se débarrasser de toi. C’est le cas ?
- Eh oui… Vous préférez rapidement ou doucement la mise à mort ?
- J’aime prendre mon temps. Qu’est ce qui t’as mise dans cet état ?
- Les surveillants du secteur C-08 aiment bien mon corps je crois. Et je préfère rapidement personnellement.

On voyait sur son visage la fatigue des tortures qu’elle avait subit. Elle était à bout de force et à bout de nerfs. Elle était faible. Si je ne devais pas d’abord jauger de son utilité je l’aurais tué sur le champ. Je la questionnais sur ses origines, et je compris alors pourquoi c’était à moi que le Maitre avait confié cette mission… C’était une jedi. Enfin, ses parents étaient des jedis, qui sont morts lors du massacre de Coruscant. C’était un sujet sensible, que, visiblement, l’esclave n’appréciait pas. Pour avoir une petite information, je devais employer la force. Maltraiter les rebus de la société ne me dérangeait pas le moins du monde.

Finalement, je préférais continuer cette discussion à l’extérieur. Je l’entrainais hors des murs de l’Académie. Sur le chemin, je sentais toute la haine qu’elle ressentait envers les Siths et ses bourreaux. C’était déjà un point positif, et elle le comprit très vite.

- Tuez-moi. Autant mourir que disgracier ma famille.
- Disgracier ta famille ?
- En devenant ce qu’ils combattaient.
- Mais c’est nous qui les combattions…
- Et vous les avez tués. Ils vous ont combattu…
- Et combien de Siths sont morts, tués par des Jedis ?
- Les siths sont des machines de guerre égoïstes.
- Je suis une sith, pourtant tu es toujours en vie.
- Pour servir vos intérêts, n’est ce pas ?
- Mes intérêts n’ont aucune importance. Nous sommes en guerre, et nous devons la gagner. Nous devons empêcher les jedis de faire la loi dans la galaxie.
- Vous voulez faire régner un empire tyrannique.
- Tu préfères l’hypocrisie de ton Conseil ? Dès qu’on leur dit un mot qui ne lui plait pas, on ets traités en criminels et rejetés. Ils ne valent pas mieux que nous. Les Siths veulent reprendre le pouvoir que les jedis leur ont pris. Ce n’est que justice.
- Et vous le reprendrez par la force ou le viol, comme pour moi ?
- Tu es une prise de guerre. Pas une des nôtres. Mais la haine que tu ressens envers les surveillants est ta force. Sers-t-en contre les jedis qui t’ont abandonné.
- C’est vous qui m’avez attaqué et prise comme une prisonnière de guerre, je vous hais ! Pourquoi je devrais adhérer à votre cause ?
- Mais parce que c’est la tienne, désormais. Tu as été abandonnée et rejetée. Il est temps que tu prennes ta revanche sur ceux qui se sont mis en travers de ton chemin.
- Je prône les principes de liberté, pas de dictature.
- La Liberté ? Il n’y a pas d’émotions, il n’y a pas d’ignorance, il n’y a pas de passion, il n’y a pas de chaos, il n’y a pas de mort… C’est ça ta liberté ? je fais ce que bon me semble comme je l’entends. Je sers l’Empereur et le Seigneur Annihilius parce que je l’ai choisi. Les jedis défendaient leur vision de la liberté. Une liberté où ils sont juges et bourreaux, mais toujours dans la bienséance. Ils font des règles qu’ils enfreignent à leur guise. Nous, au moins, nous nous tenons à nos idéaux.
- VOUS MENTEZ !!!!!!!!!!!!

La jeune sotte tendit la main vers moi et un éclair sortit du bout de ses doigts. Je ne ressentis à peine la décharge, par contre, elle sentit très bien la déferlante électrique que je lui envoyais sans aucun ménagement. Elle s’agenouilla devant moi. Je m’approchais d’elle doucement, la regardant de toute ma hauteur.

- Ne refais jamais ça.


(A suivre…)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternalis.jdrforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Akilea Jorshan, Journal d'un assassin   

Revenir en haut Aller en bas
 
Akilea Jorshan, Journal d'un assassin
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Azov ou le journal d'un patriote.
» Procès de l'assassin de la duchesse Zeroukay
» [Achat]Dague de l'assassin.
» Dofus au journal télévisé :)
» [Blog] Un Assassin à la Japan Expo Sud ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Ombres de Korriban :: Votre histoire est notre histoire :: Mon histoire, Ma vie-
Sauter vers: