Forum de jeu pour le MMO Star Wars The Old Republic
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Darth Annihilius Seigneur noir des Sith

Aller en bas 
AuteurMessage
Annihilius
A genoux devant votre Maitre

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 30
Localisation : Belgique/liege

Qui je suis
Race : Zabrak
Classe: Inquisiteur Assassin
Doublon: Corrompia, Iscariote

MessageSujet: Darth Annihilius Seigneur noir des Sith   Lun 5 Déc 2011 - 17:16

Henak'Ksim fut un grand Jedi de son temps, protégeant les faibles et indulgents envers ses ennemis. Il fut un padawan "difficile" par son passé d'ancien esclave. Vendu par ses parents à l'age de 6 ans, Henak ne put s’empêcher de haïr le monde pour le cruel destin qui était le sien jusqu'au jour ou par le plus grand des hasards, un chasseur de prime vint mettre un terme au contrat qui circulait sur la tête du maître d'Henak. Deux ans avaient passé depuis le temps où ses parents l'avaient vendu, deux longues années de souffrance avant qu'enfin ce semeur de mort vienne le délivrer... Par chance le chasseur de prime ne vit pas l'enfant sinon il l'aurait sûrement exécuté pour ne laisser aucun "témoin". Heureux d'avoir retrouver sa liberté et aussi terrifié à l'idée de ne pas savoir que faire, Henak vagabonda dans les rues de la grande cité. Jusqu'à échouer devant la cantina locale, que pouvait-il faire d'autre ? Retourner chez ses parents ? Chez ces personnes qui l'avaient vendu sans aucune hésitation ? De toute façon ça lui était impossible vu qu'il n’était plus sur sa planète natale. Il ne restait comme solution que de mendier auprès des ivrognes en espérant que l'un plus ivre que les autres lui donne quelques crédits pour manger... Contre toute attente ce fut un jedi de passage qui se pencha vers l'enfant pour lui proposer de l'aider. L'adepte du coté lumineux avait ressenti la détresse de l'enfant à travers la force et ne pouvait rester muet face à cet appel. C’est ce jour là que tout changea : la force était puissante chez l'enfant et lorsque l'ordre jedi apprit son existence par l'intermédiaire du jeune chevalier, l'ordre décida de le former. Le jeune Zabrak continua donc sa route sur un nouveau chemin néanmoins, une légère trace de haine continuait à brûler dans son cœur mais sans que cela ne l’empêche d'accomplir son devoir de jedi. Formé sur Dantoine il parvint à percer le secret de la forme pour devenir un Jedi gardien des plus exemplaires.

Jusqu'au jour où la guerre contre les Mandaloriens débuta. Indigné de pas voir le conseil rentrer en guerre contre ces bouchers qui asservissait des peuples entiers, Henak ne put s’empêcher de faire quelque chose.
Comme chaque jedi il ne put éviter d'entendre le discours de Revan, Henak vit en ce dernier les réponses que le Conseil ne donnait pas.
Sur et certain de ses choix, il partit en guerre et s'opposa au conseil Jedi comme de nombreux adeptes du coté lumineux pendant ces années là...

Henak survécu à chaque combat jusqu'au dernier de Malachor V. Les Mandaloriens étaient vaincus mais à quel prix ? La légère flamme de haine qui brûlait à l'intérieur d'Henak avait fini par s'embraser aux fils des combats, sur cette terre désolée de Malachor V Henak compris que la seule solution pour anéantir définitivement l'esclavage était de massacrer tous les esclavagistes... Mais qui les produisaient ? La société... Et la république laissait faire, elle ne valait donc pas mieux... Une conclusion s'imposa à l'esprit du Zabrak: "Pourquoi faire le tri ? Détruisons tout puis reconstruisons... En mieux" Malheureusement pour lui Revan ne le laissa pas quitter le champ de bataille et l'enferma dans une oubliette Sith qui le maintenu en vie tout en le torturant toutes ces années.

Aujourd'hui le hasard fut favorable une fois de plus au destin d'Annihilius, son oubliette qui dérivait dans l'espace depuis la destruction de Malachor V fut recueilli par un petit vaisseau de l'empire...
Ce petit vaisseau appartenait à un maître Sith et à son apprenti ainsi que quelques-uns de leurs esclaves, leur pilote et quelques droïdes. L'apprenti Dark Sitrius pris l'oubliette pour une nacelle d’évacuation d'un croiseur de la république, fier de sa trouvaille il la fit remorquer dans la soute où il invita son maître pour lui laisser exécuter les fuyards apeurés.
A la place Dark Tirlius trouva une chose insensée, une oubliette Sith.


- Mon jeune apprenti sais-tu ce que c’est ?

- Une nacelle de secours de la république maître ? Répondis l’apprenti d'un ton rempli de fierté.

Le seigneur noir se retourna et gifla son apprenti avant de se tourner à nouveau face à l'artefact.

-Idiot, tu n'as même pas idée de ce que c’est... Une oubliette Sith... un engin de torture oublié...

D'un pas lent le Sith s'avança vers l'oubliette et y vit une inscription près du boîtier de commande d'ouverture.

- Tiens quelqu'un a gravé quelque chose, c'est un dialecte ancien... Un dialecte Sith... " Ici sommeil l'héritage de Malachor V" Et c’est signé... Revan.

- Revan maître ? Vous êtes sur ?

- Ignorant, cet objet fait parti de la légende... C’est incroyable, selon la légende de tous les jedi qui perdirent la raison sur Malachor V seul un seul refusa de se soumettre à Revan, enfin un seul refusa et survécu, un Sith sans pareil contrairement à nous qui désirons imposer notre ordre. Celui la souhaitait simplement tout détruire, ne rien laisser... Le coté obscur était puissant en lui, très puissant au point que Revan lui-même ne put se résoudre à le tuer. Il l'enferma donc dans une oubliette, lui rendant des visites espacées de jours, puis de mois, puis d'années avec toujours la même question " Es-tu résigné à devenir mon apprenti ?" Le sith refusait et retournait dans les tourments des tortures chaque fois encore plus longtemps. Là ça doit faire presque 300 ans qu'il n’a pas vu la lumière du jour... Son esprit doit être brisé... Si je le libère et que je lui pose cette question... Il ferait sûrement un magnifique apprenti...

- Vous avez raison maître il ferait un magnifique apprenti.

Sans rajouter un mot Dark Sitrius activa son sabre laser et transperça le cœur de son maître sans qu'il n'eut le temps de se retourner. Dans un fracas sourd le Seigneur Noir s'écroula. D'un pas lent Dark Sitrius s'avança et ouvrit l'oubliette.
La boite de Pandore s'ouvrit lentement dégageant de la fumée et un bruit sourd mécanique. Au fond des pénombres de l'oubliette gisait un corps dont le cœur battait encore lentement; face à lui, Dark Sitrius un sourire sadique aux lèvres.


- Es-tu résigné à devenir mon apprenti ? Demanda le jeune Sith d'un ton narquois.

Comme seule réponse, Sitrius eu une profonde respiration avant que les deux yeux rouges rempli de haine d'Annihilius ne s'ouvrent en un éclair. Le regard sanglant du Sith se posa sur ceux de Sitrius avant de se baisser vers le cadavre encore chaud de Tirlius, un léger sourire apparu sur les lèvres d'Annihilius avant que ce dernier ne saisisse par la force le double sabre du cadavre.
En un éclair, il l'activa et d'un mouvement fluide et d'une rapidité inhumaine, il trancha le bras droit de Sitrius avant de trancher son second bras sans qu'il n’eut le temps de réagir.
Annihilius sorti de sa prison et fit quelque pas, les premières depuis des siècles, face à lui le jeune Sith tomba à la renverse et commença à implorer.



- Pitié... Je serais votre apprenti... Laissez moi vivre...


[/i]Annihilius fixa du regard son interlocuteur et d'un ton enjoué répondit[/i]

- Mon apprenti ? Comme tu étais celui de ce cadavre ?

- - Oui... Mais je ne vous trahirais pas... Je vous le jure..

Annihilius eu un regard perplexe dans lequel on put lire une déception après avoir entendu les dernières paroles de Sitrius.

- Alors tu ne m'es d'aucune utilité... Un Sith qui ne désire pas trahir son maître est faible et ne cherche pas le pouvoir… Néanmoins tu veux vivre... Hé bien soit ! Tu vivras...

Tout en affichant un sourire sadique Annihilius saisit Sitrius par la force et d'un mouvement aussi brusque que rapide le propulsa dans l'oubliette avant de la refermer grâce à la force et de l'activer.
D'un pas lent Annihilius remonta les marches de la soute menant à l'habitat du vaisseau le tout dans les cris de douleur de Sitrius. Guidé par une volonté obscure, le Sith s'avança vers le cockpit de l'appareil, en route, il croisa une myriade de droïdes qu'il épargna, enfin il arriva face à une jeune adolescente Chiss, vraisemblablement une esclave.


- Qui es-tu ? Demanda d'un ton sombre Annihilius.
- L'esclave de mon maître Dark Tirlius...
- Ton maître n'est plus, qui es-tu ?
- Votre esclave maître... répondis d'un ton chétif la jeune femme.

Tout en affichant un air de dégoût, le Sith dégaina son sabre et trancha en deux la jeune Chiss, d'un air haineux il s'adressa au reste des esclaves présents.

- Qui d'autre ici veut être mon esclave ?

N'ayant que le silence comme réponse, Annihilius repris sa route pour enfin arriver devant la porte pressurisée du poste de pilotage. Le Sith rentra et comme de coutume le pilote engagea la conversation.

-Bonjour maître alors cette...


Le pilote interrompis sa phrase en voyant que la personne en face de lui, lui était inconnu.

- Qui... Qui êtes-vous ?
- Qui je suis ? Mais tu l'as dis lorsque je suis rentré... Répondit d'un ton enjoué Annihilius.

Le Sith balaya les consoles de navigation d'un large geste de la paume de sa main et tout les composants informatiques se mirent à s'activer les uns après les autres jusqu’à ce qu'un hologramme de Korriban soit projeté en face d'Annihilius.

- Conduit moi la...
- Korriban ? Mais c’est... Bien maître.

Sans rajouter un mot Annihilius s'assit et contempla les étoiles pour la première fois depuis des centaines d'année et face à leur immensité et leurs ténèbres, le Sith comptait bien faire de ses rêves une réalité malgré la folie chaotique que son esprit avait contracté après ces siècles de torture.



Dernière édition par Annihilius le Dim 26 Mai 2013 - 11:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swtor-korriban.forumgratuit.be
Annihilius
A genoux devant votre Maitre

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 30
Localisation : Belgique/liege

Qui je suis
Race : Zabrak
Classe: Inquisiteur Assassin
Doublon: Corrompia, Iscariote

MessageSujet: Re: Darth Annihilius Seigneur noir des Sith   Jeu 22 Déc 2011 - 11:19


Après un court voyage le vaisseau de classe fureur d'Annihilius arriva enfin en vue de la station orbitale de korriban. La il s'arrima suivant toutes les procédures d'usage de l'empire, le sith regarda toutes ces "procédures" d'un regard curieux et enjouer comme un enfant qui regarde son père garer sa voiture pour la premiere fois.
Annihilius se leva et partis d'un pas lent en donnant quelque instruction une fois le sas pressuriser et prêt a l'ouverture.


- Faites ce qu'il faut pour que ce vaisseau soit prêt au décollage à mon retour... Vous pouvez fuir si vous le juger nécessaire mais sachez que vous devrez expliquer à d'autre Sith ce qui c'est passer ici... Pour être franc avec vous je crois que vous en savez de trop, mais bon chacun est libre de choisir sa mort. Ha oui je souhaite manger des fraises d'Aldérante dans mon repas ce soir, vous avez intérêt à en trouver.

Laissant ces quelques membres d'équipage perplexe, le sith partis, une fois le sas ouvert sa route semblait toute tracer vers une petite navette qui fait la correspondance avec la surface de la planète. En court de route les hommes et femmes présents sur la station ne cessèrent pas de le dévisager se demandant qui était ce jedi noir qui se baladais librement sur la station.
Finalement un plus courageux ou plus inconscient que les autres s'interposa entre le sith et sa destination. Au vue de son uniforme et de ces décorations, il semblait être Capitaine ou Commandant, Annihilius ne faisait rarement la différence entre ces deux grades.


- Puis-je vous demander vos autorisations...Jedi ?

Le regard rouge incandescent d'Annihilius se posa sur l'homme et le fixa dans un profond silence avant de répondre. La présence obscure était si forte que le simple premier mouvement de lèvre du sith fit trembler l'officier impérial.

- Ai-je l'air d'un jedi ?

L'officier observa Annihilius des pieds à la tête plusieurs fois avant de répondre a nouveau.


- Vous portez une bure jedi, certe de conception ancienne mais très caractéristique des jedi sans parler des couleurs de votre tenue, très clair avec des nuances de brun encore une fois très caractéristique des jedi....Dois-je continuer pour que vous me montriez vos autorisations ?


Annihilius leva simplement la main gauche et étrangla son interlocuteur grâce a la force le jeune officier sous les yeux de ces propres subordonner. Alors qu'on entendait encore les os craquer et les derniers gémissements de douleur de l'humain, Annihilius s'adressa au reste des personnes présente.

- D'autre trouve que je ressemble à un jedi ?

Tout en prononçant cette dernière phrase le sith se regarda et une lueur de surprise brilla dans son regard habituellement si noir.

- Tiens mais c'est vrai que je ressemble à un jedi.... Il faut que je me trouve des habits plus... Adaptés à ma condition. Bon où sont les tailleurs ici.... Surement sur la planète allons voir ça.

Une fois son monologue fini le sith relacha la carcasse de l'impérial avant de continuer vers la navette. Plus personne n'osa lui poser de question et en un rien de temps la petit navette impérial conduis le sith sur la surface aride et exempt de toute vie de Korriban. Annihilius sorti et inspira une grande fois avant de faire le moindre pas. De l'air pure et libre... Sa première bouffée d’oxygène atmosphérique depuis plus de 300 ans. Une fois ce petit plaisir fini le sith repris sa route en direction de l'académie Sith qui semblait trôner au sommet de tous les tombeaux millénaires des sith.
Tout autour d'Annihilius de jeunes acolytes semblaient courire dans tous les sens à la recherche de faveur pour leur futur maitre, l'agitation était telle qu'on aurait pu se croire dans une fourmiliere. Pour Annihilius tout cela semblait vain et pathétique. Parfois il trouva cela amusant. Ôter la vie d'insectes assez fou pour osez l'attaquer... de face le fera toujours rire.
Très vite le sith au allure de jedi arriva a proximité de l'imposante académie Sith. Aux pied de l'édifice de petit marchand semblait c'etre installer, profitant de la détresse des acolyte en leur revendant du matériel défectueux ou obsolète contre les maigres crédits que leur donnais leur instructeur pour pouvoir manger. Se trafique d’espoir fit sourire le sith avant qu'il ne continue pour enfin arriver aux pieds des escalier de l’académie.
Devant lui un seigneur noir des sith les descendais suivit par sont apprentie. le sith était un simple humain affubler d'une longue toge noir orné de trophée et de bijoux, au niveau des épaules on pouvais voir des pièces d'armure plus importante que sur le reste de l'habit et pour se qui concerne le torse on pouvais voir quelque plaque d'armure maladroitement dissimuler sous les tissu de la toge. L'apprentie quand a elle était sith de sang pure un regard noir et haineux alors qu'elle continuais a supporter les plainte de son maitre, elle ne portais rien de plus qu'une bure noir typique des apprentis au quel qu'on accorde aucune importance, la seul choses de valeur qu'elle abordais était son sabre attacher a sa ceinture. Tout en descendants les marche le Sith discutais avec son apprentie.


- Tanathon que l’empereur le maudis ! Dire qu'il ne fait même pas partie du conseil noir ! Et cette... Vermine arrive a m'interdire des fouille ici sur Korriban...M'interdire a moi un seigneur noir des sith.... Tout ca sous couvers d'affaire interne a l'empire ! Je crois qu'il serais temps que je me débarrasse de lui !

- Vous, voulez dire que JE me débarrasse de lui...Sa fait bien longtemps que je ne vous es plus vu vous battre maitre.

-Silence apprentie ! Tu n'es qu'un outil, un outil de guerre et quand on es bien outiller on a pas besoin de se salir les mains..N'oublie pas la place qui es tienne Corrompia ou je devrais encore te le rappeler comme sur Dromun Kass...

-C'était il y a longtemps Maitre....

- Et cela ne change rien !! Tu n'es rien et je peu... Soudain le Sith s'arrêta de parler quand sont regard se posa sur Annihilius qui commençais a monter les marche menant a l’académie d'un pas lent.

- Un jedi ici ? He toi que viens tu faire ici sale chien ?

Sans prêter attention a son interlocuteur, Annihilius continua sont chemin jusqu’à se que le sabre laser rouge du sith ne vint lui couper la route. Annihilius se stoppa puis tourna la tête d'un mouvement lent pour poser sont regard charger de haine et de folie sur le seigneur noir.

- Je t'es poser une question Jedi ! Répond moi avant que je te face l'honneur d'être tuer par les mains du seigneur noir Mortus...

Annihilius sourit et activa son double sabre rouge. Mortus et sont apprentis furent très étonner en voyant la couleur de la lame de se qu'il prenait pour un jedi. Annihilius portais sa lame en arrière de facon que l'un des lame pointe vers le sol et que la second sois parallèle a son dos. Tout en souriant le sith répondis a la menace.

- Je suis venu extermine tout les sith de cette endroit et accessoirement me trouver des habit plus..Confortable...Les tien semble à ma taille en plus... Dis le sith tout en souriant d'un sourire narquois.

- Tu as gagne chien ! Tu ma mit vraiment en colère ! Et je vais...

Soudain sous le regard étonner d'Annihilius, Corrompia transperça de son sabre le dos de son maitre. Avant qu'il ne rendent sont dernier soupire, le seigneur noir eu la force de poser une dernière question et d’écouter la réponse.


- Pourquoi...

- Seul un faible tire son pouvoir de la colère... Un vrai sith tire son pouvoir de sa haine et je n'ai jamais haïs quelqu'un plus que je ne vous hais... Vous deveniez bien trop pathétique pour que je continue à vous servir d'arme,vous laissant dictez votre conduite par plus faible et devenant aveugle de ma propre force...Mourrez comme vous avez vécu maitre...Mourrez de la façon la plus pitoyable qu'il sois...

Corrompia désactiva son sabre et laissant ainsi retomber le cadavre encore chaud de son ancien maitre. Annihilius restez perplexe devant se spectacle semblait prendre du plaisir a voir se petit jeu de trahison. La jeune apprenti s'agenouilla ensuite devant Annihilius.


- Pourquoi ?

- Je ne comprend pas maitre.

-Pourquoi maintenant devant moi ?

- Votre puissance dépasse celle de tout les sith que j'ai rencontré jusqu'ici, si je souhaite obtenir la puissance dont je rêve je dois vous suivre et vous service espérant un jour vous voler la votre.

- Je pourrais te tuer maintenant...

- Vous devriez...Mais vous ne le ferez pas. Je vois bien que vous sembler être comme un étranger, mais se n'es pas qu'un sentiment, Vous êtes vraiment un étrange a se monde , a cette galaxie... Je peu vous servir, j'ai cette connaissance qui vous manque. J'ignore qui sont vos ennemi mais je peu vous aidez a les trouver. Une fois que vous n'aurez plus besoin de moi vous, vous débarrasserez de moi et j'en es conscience.

- Tu te met a mon service par peur de mourir maintenant ?

- Seul un enfant tire sa puissance de sa peur, je me met a votre service car je sais que ma haine sera assez grande pour pouvoir vous survivre une fois que vous n'aurez plus besoin de moi...

- Se jour la tu sera vraiment mon apprentie, d'ici la contente toi de m'indiquer le chemin.

- Bien maitre, ou voulez vous allez.

- A l'intérieur de se bâtiment exterminer tout personne vivante.

Perplexe Corrompia se releva et se tourna vers l'académie. L'expression de son visage était un étrange mélange d’excitation et de peur.


- Vous...Étiez sérieux ?

- Je suis toujours sérieux, mais avant donne moi la tenue de ton maitre... Ces frusque de mon passer commence a m'iriter.

- Oui, mon maitre.

Une fois ces vêtement changer avec ceux du défunt seigneur Mortus Annihilius et Corrompia reprise leur chemin.
Le maitre n'était même pas gêner par le sang encore chaud du prétendant propriétaire de ces vêtement, au contraire cela semblait lui plaire, la sensation tactile du sang prouvais a son esprit qu'il était enfin libre et lui rappelais a tout moment se que sa nouvelle "amie " pouvais faire, certes se petit moyen mémo technique ne sera que de courte duré mais pour l'instant il était d'un crucial besoin pour l'esprit torturé du sith. Un simple lien l’empêchant de sombre dans un de ces excès de folie...
D'un lent mais décider le maitre et l'apprentie se dirigèrent vers l'illustre académie sith. Au dessus de l'escalier un garde avais observer la scène et semblait prêt a arrêter le duo ténébreux, enfin c'était se qu'il croyait. Arriver a la hauteur du garde se dernier interpela les deux sith.


-Apprentie Corrompia et vous l'inconnu arrêtez vous immédiatement ! Celons les loi du conseil noir et les loi impérial je vais vous arrêter , vous torturez puis vous livrez à leur colère pour avoir osez défier l'empire !

Corrompia resta un peu en retrait, curieuse de voir la réaction de son nouveau maitre. Allais t'il se défiler dans quel cas elle devrais le tuer, allais t'il massacre se fou qui se mettais sur son chemin ou bien dialoguer pour réussir a passer sans a avoir a combattre ? Tant de question qui résonnait dans la tête de la jeun sith.
L'esprit du Zabrak quand a lui était étrangement clair. Les yeux rouge injecter de haine d'Annihilius se posa sur le garde un long moment avant que ces levres ne commencer a remuer pour daigner lui répondre.


-Chien, je ne plie devant aucun maitre, ni devant ton conseil noir, ni devant ton sois disant empire...Je n'aurais qu'une seul question, est tu pour ou contre l'esclave ?

Étonner par la question et les propos de l'inconnu le garde fut déstabiliser un court lapse de temps. Durant se temps mort le sith observa le garde sans bouger attendant sagement la réponse tel le calme avant la tempête.

- Je suis pour, les esclave sont nécessaire a la grandeur de l'empire !

- Le reste du temple pensant comme toi ?

- Tout bon sith qui respect dois penser de la sorte !

D'un mouvement rapide, précis et sans la moindre hésitation, Annihiliuais saisit sont sabre par la force avant de l'activer et d'effectuer une estoc éclaire au niveau de l'épaule gauche de sont interlocuteur. Prit par surprise se dernier n’eut pas le temps de réagir et luttais à présent pour rester conscient malgré la brulure intense de la lame du sith encore dans sa chair.

- Tout les "bon" sith vont mourir alors et tu sera le premier...

D'un coup sec Annihilius trancha le buste du garde en partant de l'épaule ou était planter sa lame et descendant vers les hanche du coté opposer. Le corps du garde tomba en deux morceau sur le sol, Annihilius l’enjamba et continue sa route.Le massacra commença a partir de se moment. Le Zabrak avait l'une de ces crise, le faite de voir des personne prônant l'esclavagisme l'avait fait déconnecter et seul sa haine s'exprimait à présent.
Sous les yeux pétillant d’excitation de son apprentie, Annihilius commença a trancher de sont double sabre tout se qui bougeais, esclave, acolyte, apprentis, soldat, prisonnier, droïde, instructeur et sith..Après avoir déjà tuer plus d'une dizaine de garde, acolyte et apprentis, un Sith qui semblait plus puissant que les autre intervint dans le combat. Il réussi a bloquer un coup du sabre dévastateur du Zabrak avant de le repousser par un pousser de force. Annihilius fut donc contrains de faire quelque pas en arrière avant de se redresser pour faire face a se nouvelle ennemi.


- Je suis le Seigneur Tiphus et je suis en charge de cette académie ! Cessez se carnage sur le champ et prosternez vous devant la grandeur des sith ! Peut-être aurons nous l'obligeance de ne pas vous exécut...


Le sith n'eu pas le temps de finir sa phrase que sont ennemi l'étranglais déjà grâce à la force. Pour réaliser cette technique Annihilius avais lâcher de sa mains gauche la garde de sont sabre et s'en servait à présent pour étranger son inerlocuteur, sa mains droite quand a elle avait placer sont sabre en arrière pour que les lame de l'arme soit en parallèle du corps du sith.
Tiphus commençais déjà a se concentré pour échapper à l'emprise du Zabrak instinctivement se dernier relâcha sont emprise et tendis un peu la mains gauche en avant d'un mouvement lent. Soudain des éclair bleu de la force jaillit du bouts de des doigts de sa mains gauche et électrocuta Tiphus avant qu'il n’eut le temps de toucher le sol. Les cris de douleur du Sith résonnèrent dans toute l’académie. A bout de longue seconde il ne restait presque plus de vie dans la carcasse fumante de Tiphus. Pour achever sont adversaire Annihilius projeta le corps fumant de sont ennemi d'un pression de force très puissante depuis sa mains gauche qu'il tendis vers son adversaire d'un mouvement sec et rapide.
La pousser fut si forte que le corps du sith percuta avec un violence inouïe l'une des énormes statues qui décorais l’intérieur de l’académie. Après l'impact, la statue s'écroula sur la dépouille sans vie du Sith et Annihilius ressaisit sont sabre avant de recommencer sont exécution de toute forme de vie.
Seul Corrompia semblait échapper à cette règle, la jeune Sith avant un long moment d'hésitation avait fini par rentrée cœur et âme dans la bataille et prenais un plaisir malsain a massacré tout ces enfant, ces adolescent qu'elle avais connu plus jeune et qui ne rêvais que de devenir apprenti d'un grand seigneur sith comme elle.
Le plaisir était encore plus grand quand elle avait la joie d’ôter la vie a d'autre apprentis, des apprentis qu'elle avais toujours mépriser. La folie du moment et la rage qui se dégageais du combat semblait rendre invincible le maitre et l'apprentie. Très vite ile ne resta presque plus aucun être vivant dans le bâtiment, les rare qui avaient essayer furent ré attirer grâce à la force pour finalement être réceptionner sur la lame sanguinaire de leur bourreau.
Finalement le rez-de-chaussée fut totalement purifier, et Annihilius commença sont ascension vers le second étage ou résidait les quartier des seigneur sith de passage venu chercher un nouveau apprenti, les rares présent ne purent par faire le poids face à Corrompia et Annihilius, trop concentrer sur le maitre les sith ne voyait rarement la jeune apprentis les prendre a revers pour les poignarder sans remord et sans dignité. Les rares qui la voyant arriver arrivait a la repousser mais se simple geste leur coutais la vie car la simple distraction que procurais Corrompia suffisait a Annihilius pour porter un cour mortel a ces adversaire.
Après une petit heur le second étage fut totalement ravager, il était temps à présent pour Annihilius de s'attaquer au dernier étage ou se réunissait le conseil noir.

Devant l’ascenseur qui menait au dernier étage subsistait un dernier, un ultime garde, un Sith de sang pure pour c'était un privilège de garder la chambre du conseil. Face à lui s’avançait d'un pas rapide et agressif Annihilius suivit de peu par Corrompia le visage couvert de sang de ces victimes.

- Je ne sais pas qui tu es, mais une choses est sur tu n'ira pas plus loin ! Moi Darth Fissius je ne te laisserais pas passer ! Tout en prononcent ces dernières parole le sith activa sont sabre laser et s'y agrippa de ces deux mains et prenant une position défensif la lame un peu en retrait par rapport à sont buste.

Sans répondre le zabrak continua sa course en souriant d'un sourire on ne peu plus sadique. Une fois arriver a seulement quelque metres de Fissus le sith fit se que surnomme sur bien des monde comme " des passes avé les mains comme les jedi". Dans se cas aucun ordre, aucune parole ne suivit le geste, Annihilius disparut tout simplement du regard de Corrompia et de Fissius. Le gardien soupira et se retourna vers la porte de l'ascenseur. Tout en levant son sabre pour porter un coup dans se qui semblait être du vide il prit la parole.

- Des Sith bien plus douer que toi on déjà essayer vermine ! Seul un lâche attaque de dos sont adversai...

L'un des deux lame du double sabre Annihilius transperça le dos de Fissius l’interrompant dans son discourt. Tout en crachant un peu de sang Fissius tourna la tête vers son épaule gauche pour apercevoir Annihilius dans son dos lui souriant.


- Et seul un idiot fait dos à sont adversaire en plein combat....

- Tu ...Ne.. M'a pas..Contourn..

- Non, je t'es fait face et j'ai juste profiter de ta faiblesse... De ta Stupidité...

Après avoir répondu à Fissus, le Zabrak commença a charger sa lame d'éclair de la force, le pouvoir obscure se propagea dans tout la lame d’énergie avant de se répandre tel la peste dans le corps que la lame transperçait toujours. Un éclair de force qui s'attaque directement aux organes internes est toujours bien plus puissant et bien plus dévastateur. Sentant ces tripes, ces poumon ainsi que tout ces autres organes se liquéfier sous la puissance des de éclaire de la force Fissius se mit a hurler de tout ces forces jusqu’à rendre sont dernier soupire d'agonie. Comme tout les autres Sith de l'académie il avait fait l'erreur de sous estimer l'inconnu qui les attaquais.
Laissant la dépouille encore fumante du garde tomber lourdement sur le sol, Annihilius repris sa route. D'un regard victorieux et par une simple pensée il ouvrit la porte de l'ascenseur et s'éleva jusqu'à la chambre du conseil accompagner par son apprentie. Une fois sur place la colère du Sith explosa voyant que la salle était vide.
Après avoir laisser libre cour à sa colère en détruisant tout se qu'il pouvait dans la salle il interloqua sont apprentie

- Ou sont ils !! Ou sont l'empereur et ces chien du conseil noir !!

- Sur Dromon Kass...A Kass City maître... Le conseil n'es présent ici que lors des réunion...La plus part des membres y assiste même par le biais d'hologramme maitre.

- Dromon quoi ? Je ne connais pas cette planète... Conduits moi y immédiatement si tu ne veux pas être le prochain objet qui me servira de défouloirs !

- Oui, mon maître....

Sans rajouter un mot le couple quitta l'académie, un silence mortuaire régnais à présent dans cette antique lieux. Le coté obscure se nourrit de toute les âme sacrifier se jour la et gagna encore en puissance dans un lieux ou il régnais déjà en maitre absolu. Le massacre fut découvert quelque jour plus tard.
Les responsable était déjà loin, de toute façon l'empire étouffa l'affaire prétendant que une mystérieuse peste toucha Korriban. Les service secret de l'empire quand à eux furent informer, leur enquête préliminaire supposa qu'une petite troupe de jedi d'élite avait fait un raid sur la planète mais aucune preuve concrète n'avais été trouver a part que tout les cadavre présentait des marque de sabre laser.
Des détail inexpliquée fit s'arracher les cheveux de quelque impériaux sur cette affaire. Si c'était des jedi pourquoi ne pas être rester et garder la planète ? Pourquoi avoir laisser une bure jedi veille de 300 ans sur les lieux ? Pourquoi le garde de la chambre du conseil faisait face à la porte qu'il devait garder et était mort d'une blessure dans le dos ? Et surtout qui était se mystérieux Jedi qui avait attaquer la station orbitale de Korriban comme certain témoin avais affirmer.
Loin de tout ça, Annihilius continua sont chemin dans on vaisseau, accompagner de sa nouvelle apprentie et sur la route hyper spatial menant à Dromon Kass la route était longue et lui réservait une surprise de taille...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swtor-korriban.forumgratuit.be
Annihilius
A genoux devant votre Maitre

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 30
Localisation : Belgique/liege

Qui je suis
Race : Zabrak
Classe: Inquisiteur Assassin
Doublon: Corrompia, Iscariote

MessageSujet: Re: Darth Annihilius Seigneur noir des Sith   Mar 27 Déc 2011 - 16:14

A mi chemin de leur destination, le vaisseau de classe fureur d'Annihilius sorti de l'hyper espace pour effectuer une réparation minime. Se qui semblait être juste un accident ou hasard allait être un moment décisif de plusieurs vie que rien jusque la ne semblait lier. Dans le poste de pilotage du Fureur la jeune apprenti semblait perdre patiente.

- Je ne vois pas Dromon Kaas, humain...

- Ces que.. Comprenez excellence... Une avarie minime ces produites dans les turbo injecteur de l'hyper propulseur... Rien de grave mais si nous avions continuer comme cela la salle des machines aurais pu exploser...

- Se que je comprend misérable vermine ces que vous avez failli a votre tache ! Vous deviez verifier tout cela avant notre départ... Vous deviez nous conduire a notre destination ... Et... Activez les bouclier !

- De quoi ? Répondis le pilote un peu dérouter par la panique qu'affichait la jeune sith

Sans hésiter Corrompia dégaina son sabre et trancha en deux le pilote qui lui barrais la route des commande du vaisseau, bien avant que le corps du malheureux n’eut le temps de toucher le sol, le jeune sith avais déjà enclencher les bouclier et envoyer toute l’énergie disponible pour les renforcer.
Pendant se temps dans ces apparemment le seigneur sith méditais comme le ferais un Jedi. Cette profonde méditation fut perturber par une longue série de tire qui ébranlèrent les bouclier du vaisseau ainsi que l'engin lui même. perturber par cette longue série de secousse le sith ouvrit les yeux d'un mouvement aussi rapide que l'éclaire. Aussi tot la présence du Zabrak augmenta ainsi que sa haine et donc la présence du coté obscure dans tout l'appareil. Tout les membres d'équipage furent parcouru par un léger frisson de peur, Corrompia quand a elle fut parcourut par un frisson d’excitation et de plaisir a la sensation du réveil de sont maitre. Annihilius se leva d'un mouvement lent tendis que les tire continuais a secouer son vaisseau. Une fois debout il se dirigea l'arme a la mains vers le poste de pilotage.
Une fois arriver il fixa un court moment le cadavre du pilote avant de s'adresser a son apprentie d'un ton enjouer.


- Moi qui me demandais pourquoi on n'arrêtais pas de heurter des météorite... Bien sur si on tue le pilote ces sur que le vaisseau va volé moins bien... Dis moi Corrompia pourquoi la tête de mon pilote est a mes pieds...Enfin pourquoi elle n'es plus accompagné du reste de son corps ?

- Maître un croiseur de la république était dans la zone quand nous somme sorti de l'hyper espace... il me gênais, a cause de lui je n'es pu activer les bouclier que de justesse..

- La république nous attaque en nous lançant des météorite en espérant que nos apprentis tue nos pilote ?

- Non mon seigneur, il n'y a pas de météorite, juste des tire de ces chiens de républicain...

Annihilius se tourna vers le hublot et observa le croiseur de la république qui continuais a tire sur le petit vaisseau de l'empire.

- Je sent une présence... Une présence familière... Des jedis... Conduit moi a l'intérieur de se tas de ferraille apprenti, je te conseil de faire vite sinon ces sur toi que je déverserais ma haine...

- Mais maître comment voulez vous que.... Se serais de la folie de.... Nous n'avons pas la...

-La folie ma chere apprentie serais de reste ici a ne rien faire comme des proies... Nous somme des prédateurs... Un prédateur attaque a moins que tu sois vraiment une proie... Sans rajouter un mot le sith activa les deux lame de son double sabre laser. Tout en faisant dos a Corrompia le sith restait silencieux.
La panique et la peur sur le visage de la jeune apprentie disparurent pour faire place a la rage et au sadisme, sur les levres de jeune femme se désinais un sourire remplie de colère et d'assurance tendis qu'elle prenais les commandes de l'appareil.

- Nous allons tous les massacré maître ! Préparez vous a débarquer. Toi met toute la puissance sur les déflecteur avant et sur les armes.

Dans le silence de sa folie Annihilius désactiva sont armes avant de s'en aller d'un pas lent vers le sas pressuriser menant a la rampe de débarquement de l'appareil.
Dans le croiseur de la république un maitre Jedi et sa Padawan restait septique aux spectacle qu'il avait sous les yeux, un vaisseau de l'empire a leur merci qui ne semblait opposer aucune résistance.


- Maitre Raellyra pourquoi ces impériaux ne bouge pas ? Il ont peut-être des ennuis ? Le code voudrais qu'on leur porte assistance il me semble ou du moins en faire nos prisonnier...Se n'es pas la place qui nous manque pour cela.

- Padawan, c'est surement une ruse ils attendant d'être poser pour nous attaquer et libérer les prisonnier que nous transportons. Se vaisseau et ces prisonnier m'ont été confier par le haut conseil et en temps qu'archiviste jedi je ne courrais pas le moindre risque pour la mission. Si ils avaient vraiment besoin d'aide ils auraient envoyer un s.o.s de toute façon. Enseigne continuer l'attaque.

-Leur système de communication est peut-être toucher, et depuis le début de la guerre on a jamais vu des sith portez assistance a d'autre sith. Se n'est pas une marque de faiblesse que de se faire capturé vivant. Il tue leur faible je crois aussi non ? Je crois que c'est autre choses maitre et je ressent quelque choses de bizarre dans se vaisseau..

- Ne te détourne pas de notre mission padawan, se n'es rien d'autre que le coté obscure que tu ressent... n'oublie pas il n'y pas d'émotion il n'y a que la paix...

- Vous avez surement raison maitre, il n'y pas d'ignorance il n'y a que la connaissance...

Soudain l'enseigne en charge de l'attaque se retourna vers les deux jedi tout en affichais un aire paniquer.

- Maitre jedi les impériaux... Il nous attaque, leur vaisseau nous fait face et nous essuyons des tire minime. Qu'elle sont les ordres... Vous croyez que c'est un piege depuis le début et qu'on ces fait avoir ?

- Calmez vous enseigne si c'était un piège nous l'affronterons... Mais ces vrai que ces bizarre que se vaisseau soit sorti de nul parte juste au moment ou nous étions venu attendre un petit transport de prisonnier avant de repartir vers les monde du noyau... Faite déployer tout les effectifs au point stratégique du vaisseau et appelez des renfort. Ouvrez un canal de communication sur toute les fréquences je veux m'entretenir avec ces fous.

Une fois que l'enseigne lui donna son feu vert, le jedi commença un discourt avec l’espoir qu'il serais écouter.


- A la classe fureur qui nous attaque en se moment, votre présence dans se secteur et votre risposte a notre attaque justifier sont des violations du traiter de coruscant, dérouter votre vaisseau et nous ne vous poursuivrons pas. Je suis Raellyra archiviste et maitre jedi, je suis la protectrice de se transport de prisonnier si vous continuez votre attaque vous m'obligerez a utiliser toute les force dont je dispose pour vous détruire. je vous en prie ne me poussez pas dans de tel extrême... Ainsi se fini le message républicain. Seul Corrompia et le co-pilote l'entendis. la jeune sith ne cessa de rire aux éclat a partir de se moment la tout en continuant sont attaque.

La mobilité et la vitesse du classe fureur surpassais de loin la précision des tire du croiseur a courte distance. Petit a petit les bouclieur de l'imposant vaisseau républicain faiblissais. une fois arriver a un stade critique Corrompia en profita pour tiré une salve de missile sur la porte de la baie d'atterrissage bâbord du croiseur. Dé que la voie fut dégager le fureur se posa tranquillement alors que derrière lui se refermais le champ magnétique pour re pressuriser toute la salle. Une troupe d'avant garde de la république envahi la zone bien avant que la rampe de débarquement du fureur soi déployer. Chacun des soldat se positionna de façon a abattre tout se qui descendrais du fureur. Une petite douzaine hommes ne suffirais pas d'ordinaire mais la, bien a couvres derriere d'épaisse caisse en plastacier et équiper de blaster lourd a répétition ainsi que quelque grenade a fusion, même un bataillons impérial se ferais abattre comme des chiens.
Raellyra et sa padawan observèrent la scène depuis les moniteur de sécurité. Âpres un court moment la rampe de débarquement du fureur s’abaissa, le sas s'ouvrit et une silhouellete apparu descendant lentement la rampe avant qu'un soldat ne lui adresse la parole.


-Posez les armes et rendez vous ! Vous étés a présent nos prisonnier, le sénat galactique décidera de votre sort si vous avez des blesser veillez nous l'indiquer nous les prendrons en charge ! M'avez vous bien compris ?

Annihilius leva la mains gauche pour saisir sa capuche avant de la replier en arrière, dévoilant ainsi son visage et regarde rempli de haine aces interlocuteur. A se moment la jeune padawan fut très troubler. Un zabrak, leur assaillant était un zabrak, il était très rare de trouver des non humain chez les impériaux encore plus chez les sith et pourtant le coté obscure était très puissante chez lui. Jamais elle n'aurais imaginer devoir combattre un individu de sa race, enfin jamais aussi vite dans sa formation. Pour les soldat sa n'avais aucun importance chacun avait le doigt sur la gâchette prêt a abattre cette inconnu, un seul mauvais mot de sa part et c'était fini de lui.
Sans un mot le Sith activa son double sabre. Juste au moment ou les soldat allait attaque Annihilius prit la parole. Le son grave et rempli de haine de sa voie interlocuta les soldat, durant un court instant ils hésitèrent, se court instant lui permit de s'exprimer.


- Regarde bien Jedi... Regarde bien tes pauvres petits pantins mourir les uns après les autres...Moi tu ne me verra que si je le décide...

Sans rajouter un mot le sith fit un mouvement de la mains gauche, un simplement peit balayage de se qui se trouvait devant lui, deux doigt de sa mains était refermer alors quel les trois autre était bien tendu, après se petit mouvement les soldats continuais a fixer le sith pourtant chacun ne pu s’empêcher de cligner des yeux, un mouvement normal que chacun fait sans s'en rendre compte, mais se fut se durant se court laps de temps que le sith disparu des yeux de chacun, mes les jedi derrière leur moniteur de contrôle ne le voyais plus.
Un silence de mort régnais dans la salle, chacun des soldat cherchant du regard, se demandant si il n'avaient tout simplement rêver. Au bout d'un court moment leur lieutenant s'adressa a eux.


- Activez les détecteur thermique inclus dans vos casque, jebs déploie une ou deux sonde de détection, si quelqu'un a une grenade électromagnétique ces le moment, cette enfoiré utilise un dispositif de camouflage..Echani vu sa vitesse d'action et son champ donc rester sur vos gardes !

Chaque soldat obéis, deux soude de détections furent déployer dans la salle, une grenade électromagnétique explosa dans la salle, la balayant d'une petite iem tout cela même combiner aux détecteur thermique ne changea rien. Il ne semblait y avoir personne soit le sith était parti soit chacun regardais au mauvais endroit. A se moment la le sas du fureur s'ouvrit une nouvelle fois et cette ci se fut Corrompia qui en sorti descendant lentement la rampe du Fureur. La jeune sith regarda tout autour d'elle puis sourit avant que l'un des soldat fut couper en deux de facon oblique descendant. Un coups porter dans son dos. L'humain n’eut pas le temps d'hurlé ou de souffrir. Sous les yeux stupéfait des soldat se trouvais un vide a l'endroit ou devrais se trouver l'assassin de leur camarade et malgré tout leur effort ils ne pouvais rien faire pour le voir. l'angoisse, puis la terreur et enfin le désespoir gagna un a un les soldats Corrompia quand elle semblait se délecter de cette ambiance propice aux meurtre. Loin de la les deux Jedi s’efforçait de garder leur calme et de trouver un stratégie pour repousser ces envahisseur.


- Qu'allons nous faire maitre ?

- Ai confiance en la force jeune padawan et allons repousse ces sith je t'expliquerais mon plan en route.

Sur le moniteur que les deux jedi avait abandonner on pouvais voir le second des soldat se faire trancher de part en part par un ennemi qui semblait impitoyable et totalement déchainer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swtor-korriban.forumgratuit.be
Annihilius
A genoux devant votre Maitre

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 30
Localisation : Belgique/liege

Qui je suis
Race : Zabrak
Classe: Inquisiteur Assassin
Doublon: Corrompia, Iscariote

MessageSujet: Re: Darth Annihilius Seigneur noir des Sith   Mer 4 Jan 2012 - 11:31


Corrompia ne pu s’empêcher de se mordiller la lèvre inférieur sous le poids de l’excitation a la vue du carnage qu'avait accompli son maitre. Partout dans le hangar on pouvais voir des cadavre de soldat disséminé la ou le sort avait décider de terminer leur vie, certain avait essayer de fuir, de se cacher , de se battre mais en vain. Leur bourreau n'avais fait preuve ni de pitié, ni de patience et encore moins de clémence. Une fois sa tache accompli le Zabrak redevint visible aux yeux de son apprentie . Il fixa la jeune sith quelque seconde avant de se retourner et d'avancer d'un pas lent vers la porte blinder tout en laissant l'une des deux lame de son sabre trainer sur le sol. Un long filament de métal incandescent suivait a la trace Annihilius jusqu'au pieds de la porte. Arriver devant cette dernier il leva sa mains droite encore libre et frappa avec la force, tout en se concentrant du mieux qu'il pouvait, l'impact fut énorme et l'onde de choc balaya tout le hangar, hélas la porte recula et s'incarcéra encore mieux mais ne s'ouvrit pas.
Perplexe devant se métal arrogant qui refusait de s’ouvrir , Annihilius devint songeur comme si il attendais quelque choses.
Comprenant l'attente de son maitre Corrompia accouru tout en dégainant ces deux sabre, avec une précision démoniaque et une force obscure la jeune sith arriva sur la droite de maitre et planta ces deux lames en un même point de la base de la porte. La chaleur dégager par les deux sabre était très impressionnant en quelque second le métal se mit a fondre en ama difforme de métaux rougeâtre. La jeune sith prit du mieux qu'elle pu un appuis au sol avant de bondir tout en laissant ces lames planté dans l'épais blindage de la porte. Le saut fut rapide et précis en moins de temps qu'il ne faut pour le dire la sith avait fait un bond en arc de cercle au dessus de sont maitre tout en découpant la porte qui lui barrait la route. Une fois réceptionner au sol Corrompia rangea ces armes et semblait essouffler par l'effort qu'elle venais de faire.
Tel un géant a la base fissurer l'épaisse porte se mit a tressaillir et a lentement tomber en arrière dans un fracas ahurissant, le bruit de la liberté se disais certain tout au fond de leur cellule, pour les deux jédi se bruit signifiait juste qu'une simple porte ne pouvais juste que retarder leur ennemi.
Annihilius sourit puis tourna lergement la tête sur la gauche pour poser ces yeux sur son apprentie.


- Leve toi, imagine que nos ennemis te voyant dans cette état... Je n'es pas envie qu'il pense que nous, nous rendons... N'oublie pas la ou il y a la force..

- Il n'y a pas la de douleur, oui maître. Tout en ayant continuer la phrase de son maitre la jeune sith se releva prête à en découdre avec la république entière si c'était nécessaire.

Pendant se temps non loin de la Raellyra et sa padawan étaient arrivés au centré de sécurité du vaisseau, sans perdre de temps la jedi prit les commande a la place du responsable de la république. Le plan de l'archiviste jedi était simple a défaut de ne pas voir son ennemi, il fallait essayer de le faire venir ou elles l'attendrais. Dans cette optique elle verrouilla tout les accès du vaisseau sauf certain laissant paraitre a un oubli de sa part. Se chemin tout tracer menais a la soute de matériel principale. Un endroit ou personne n'était et assez large pour laisser la force s'exprimer librement sans rien risque pour le vaisseau lui même. En voyant son maitre faire ces manipulation la jeune padawan compris se que son maitre avait en tête et prit tout les disposition nécessaire, elle fit évacuer les zone potentiellement toucher, donna des instruction claire a l'équipage et les prépara au pire. Une fois prêtes les deux femmes se mirent en route. En un rien de temps elles arrivèrent sur les lieux.
Seul d’énorme caisses les attendaient, la salle en était remplie.
C'est a se moment la que la padawan ressenti de la colère pour la première fois dans le cœur de son maitre.
Raellyra usa de la force et de sa colère sans s'en rendre compte pour dégager la salle en rassemblant les caisses de chaque coté de la salle comme les jedi d’antan qui s'entrainait a utiliser la force en ouvrant des mers en deux.
Un peu essouffler mais le regard fixe la jedi s'adressa a sa padawan.


- Nous n'aurons pas droit a l'erreur quand il arriverons, tu te chargera de l'apprenti, ces le zabrak il est descendu en premier et ces charger des gardes pendant que la sith de sang pure l'observais, comme le font en général les maitre sith, de plus il es très rare qu'un alien soit maitre sith...Alors de la a avoir une sang pure comme apprentie...

- Bien maître je m'en remet à votre jugement vous avez plus d’expérience des sith que moi.

-Reste toujours concentré sur le moment présent, garde tes distances au maximum et ne baisse jamais ta garde il pourrais en profiter pour de foudroyer. Tu as été bien former je suis sur que tout ira bien.

Sans rajouter un mot les deux femmes tentèrent de retrouver le calme dans leur esprit pendant cette attente qui leur paru interminable.
Des doute commencèrent à résonner dans l'esprit de l'archiviste; " et si il était passer ailleurs ?" "j’attends ici alors qu'il extermine peut-être mon équipage ?" " Il est peut-être simplement venu poser une bombe pour tuer tout les prisonniers ".
Annihilius quand a lui avait avancer dans les méandres du vaisseau, après c'être heurter à plusieurs porte blinder définitivement close malgré sa colère, le seigneur sith se tourna vers son apprentie.


- Trouve moi immédiatement les jedi si tu ne veux pas me combattre à leur place !

Paniquer devant le regard haineux et les propos de son maitre, la jeune sith trouva instinctivement un petit relai de commande a coté de l'une des porte qui jonchait le couloirs. Guider par la force la sith trouva les plan de l'appareil ainsi que les débrouillages fait par les jedi.
Très vite Corrompia trouva le chemin laisser par les jedi. Pensant a une faiblesse de leur part elle ne se douta pas d'un piège et se retourna pour annoncer la nouvelle a son maître.


-Maitre, les jedi on verrouiller tout les accès au pont. Pour seul réponses aux dire se son apprenti Annihilius se contenta d'activer les deux lames de son sabre. Attendez maitre... Les jedi on fait des erreurs...Dans leur précipitation ils on oublier de verrouiller certaine porte... J'ai trouver un chemin qui nous mènerais au pont...

Annihilius sourit et désactiva son sabre avant de reprendre la parole.

- Guide moi....

- Oui mon maître.

Partant dans une course éffrainer les deux sith si dirigèrent petit a petit en direction de leur hôte.
Plus ils avançaient plus la présences des deux jedi se fit ressentir. Ni Annihilius, ni Corrompia furent étonner de ne rencontrer aucune résistance sur leur chemin. Cela ne fit que leur conforter leur ego vis a vis de la faiblesse des jedi.
Enfin il ne resta qu'une seul porte qui se dressait entre Annihilus et ces ennemis, ces dernier était a la fois rassurer et a la fois perturber par la présence de ces curieux adversaires.
Sans plus attendre le sith ouvrit la porte et avança d'un pas lent suivit de son apprentie. Face a eux une sale vide ou deux jedi les attendaient...
Une fois le sith a porté de voix, Raellyra prit la parole.

- Vous n'irez pas plus loin Sith ! Proclama la jedi tout en activant son sabre avec un élégance propre aux jedi.

-Je vais ou je veux Jedi ! Répondis Annihilius tout en activant son double sabre de maniere brutale et haineuse.

Raellyra soupira avant de reprendre la parole.


- Je ne traite et ne me charge jamais des apprentis...Pour cela je laisse ma padawan faire, sa lui fait de bon entrainement...Anilia vas y !

Sans hésiter la jeune padawan activa les deux lame émeraude de son sabre et charger le sith. Plus elle s’avançait du Zabrak plus elle ressentais une sensation bizarre qu'elle inculpa au coté obscure qu'elle ressentais pour la première fois. Devant cette charge le sith ne réagis pas, il se contenta d'imposer son regard lourd de haine sur la padawan. A quelques mètre du sith Anilia bondis s'aidant de la force et s'agrippa a la garde de son sabre de ces deux mains pour porter son coup de toute les force dont elle disposait.
Pour s'aider elle arma sa frappa du mouvement le plus ample possible.
Dans les aire le regarde la padawan se plongea dans la haine du regard du sith. Cela perturba la jeune zabrak et scella définitivement son destin.
D'un mouvement assez lent Annihilius leva le bras gauche et attrapa la gorge de la padawan en usant de la force et commença a l'étrangler. Tout en exécutant cette act le sith tourna la tête en direction de Raellyra pour la fixer du regard avant de reprendre la parole.

- Je ne suis pas un apprenti... Tout en parlant le sith avait concentré une boule d'éclaire dans sa mains gauche qu'il projeta sur la padawan au moment de relâcher son étreinte et de finir sa phrase. Anilia fut frapper de plein fouet par cette électrochoc alors qu'elle était encore suspendu dans les aire. Le choc fut assez violent pour la projeter contre les caisses. Une fois retomber a terre la jeune zabrak luttait pour reprendre ces esprit et se relever. Les charge résiduel des éclaire de la force continuais a crépiter sur son corps, continuant ainsi a la torturer par une douleur plus légère mais constante. La padawan n'avais jamais imaginer qu'on pouvais infliger de telle douleur grâce a la force.

Voyant son apprenti Raellyra commença a comprendre l’ampleur de son erreur mais c'était déjà trop tard car face a elle Corrompia avait commencer sa charge. La sith courrait vers son ennemi tout en laissant trainer la pointe de ces sabres au sol. Arriver au contact contre le maitre jedi l'apprenti commença son ballait mortel. La sith enchainais les coups de sabres avec une telle dextérité, une telle vitesse, une telle précision et surtout une telle rage qu'on aurais pu apparenter ça une danse macabre.
La maitre jedi se concentrais pour garde son calme et pour bloquer la série de coup de plus en plus violent. Tout en attaquant Corrompia s'adressa a son adversaire.


- Moi par contre.... Je suis Corrompia ......Apprentie de se Zabrak ..... Futur seigneur noir des sith !.......L'héritage de malachor V......Le bourreau de l'académie sith de Korriban.....Le futur maitre de se vaisseau !.....Celui qui aura causer votre perte Jedi !

Pendant que Corrompia était au prise avec Raellyra, Annihilius quand à lui se dirigeait d'un pas lent vers la padawan, une choses de familier avait attiré l'attention du sith. Les yeux rouge du Zabrak se posèrent sur le sabre laser de la padawan et d'un ton sombre et mélancolique Annihilius s'adresse a son adversaire gisant quelque mètres devant lui.


- Le double sabre d'Henak'Ksim....

Ces quelques suffirent à sortir la padawan de sa torpeur. N'écoutant que son courage elle se releva, ressaisit fermement son arme et activa l'une des lame tout en prenant une position défensive typique des jedi gardien.

- Je ne vous laisserais pas poser les mains sur le sabre de mon ancêtre ! Proclama la padawan avec le ton du juste.

-Tu divague jeune novice...Henak'Ksim n'a pas eu d'enfant. Répondis d'un ton sarcastique Annihilius.

-La désinformation des sith n'était donc pas une légende... Votre ignorance causera votre perte ! Mais pour votre information Henak'Ksim eu un fils, lui même l'ignora car sa femme préféra lui cacher ne voulant pas alourdir plus son fardeau pendant la guerre contre les mandalorien. Ces durant cette même guerre que son fils fut le jour ! Sa mère le cacha pendant la purge des jedi de Revan et Malak... Il intégra le nouvelle ordre jedi après la guerre contre les sith et depuis chaque membre de notre famille suis son exemple. Par tradition chaque padawan de notre famille reçoit le sabre de notre ancêtre pour nous aider durant notre apprentissage. Qui que vous soyez je ne vous laisserais jamais prendre se sabre !

-Le sabre jedi qu'il confia a sa femme sous prétexte que cette arme avait était conçue pour protéger la vie et non pas pour en prendre... Il préféra construire un nouveau sabre pour la guerre que de taché de sang celui qui représentait ces valeur de jedi... Un sabre qu'elle devait lui rendre a son retour...Un sabre qui attend son maitre dans les mains d'une gamine.... Répondis d'un ton mélancolique Annihilius.

- Que... Comment savez vous ?.... Seul notre famille sais pourquoi il avait laisser son sabre... Qui êtes vous ? Répondis Anilia d'un ton perplexe et totalement désorienter.

Sans répondre Annihilius commença à foudroyer la jeune padawan grace a des éclaire qu'il générais depuis sa mais gauche. Ne se laissant pas surprendre Anilia canalisa les éclaire dans la lame de sont sabre et continua a faire face a son adversaire. A partir de se moment les deux Zabrak ne perdirent plus le contact visuel, chacun le regard plonger dans celui de l'autre.

- Qui êtes vous !!!! Hurla la padawan tout en continuant à se protéger des éclaires.

Annihilius lâcha son arme et concentra une bulle de force dans sa mains droite et tout en foudroyant de sa mains gauche il frappa le sol de sa main droite. l'explosion de la bulle sur le sol balaya toute la zone autour de lui d'une onde de choc qui fit chaviré la jeune Zabrak. Anilia ne perdis pas l'équilibre mais hélas elle baissa sa garde. Les éclaire bleu générer par le sith la foudroya et de part en part. La douleur était si forte qu'Anilia ne peu s’empêcher de crier, implorant a l'aider son maître. Les éclaire brulait chaque muscle, chaque tissu ainsi que l'esprit même de la Zabrak. Dans se tourment de douleur la padawan eu la réponse a sa question. Annihilius lui répondis d'un ton haineux.

- Rend moi mon arme !!

A présent la vériter qu'elle commençait a soupçonner lui déchira l’âme et fit souffrir mille mort au point que la douleur des éclaire disparu entièrement de l'esprit de la padawan noyer dans une cicatrice qui serais présente a jamais. Les cris d'Anilia disparu, quelque larmes coulèrent le long de ces joue avant que les éclaire ne cesse de torturer son corps.
Anilia lâcha son arme et tomba a genoux devant son adversaire, voyant son sabre rouler quelque instant vers le sith avant de s’élever gracieusement vers les mains de son premier propriétaire.
Le coeur de la jeune Zabrak se brisa en voyant l'arme s'activer et au fur et a mesure que la lame d’émeraude jaillissait de la garde, la lumière blanche au centre de la lame se fit dévorer par des ténèbres éternelle pour finalement disparaitre a jamais sous la corruption et faire place à l'obscurité.
Palpitant d'un nouveau cœur noir la lame d'émeraude avait retrouver son maitre.


-Enfin ! Moi qui pensait devoir retourner toute la galaxie pour retrouver cette sensation d'unité... Maintenant mon enfant tu va me suivre. Je vais finir ta formation et avec ton aide je vais annihiler l'esclavagisme de la galaxie !

Toujours en pleure Anilia releva la tête pour regarde la folie qui se dressait devant elle avant de lui répondre.

- Les sith on crée l'esclavagisme...Seul les jedi peuvent combattre se fléau...

-Les jedi son trop faible ! Les sith on la force, ils peuvent être remanier....Adapter... Il peuvent renoncer à l'esclavagisme... Je leur imposerais ! Les jedi on prouver leur faiblesse, il y a trois cents ans l'esclavagisme existait et malgré tout se temps ou les jedi on prospérer ils n’ont rien fait ! Leur conviction les empêche de faire se qu'il faut et il servent la république...la république qui soutien l'esclavagisme...certes pas officiellement mais officieusement... De toute façon ne pas l’empêcher ces le favoriser ! Et la république n'a jamais rien fait pour empêcher cela...

- Ces faux !

- La république a fait la guerre pour interdire l'esclavagisme ? Non... A t'elle fait respect ces propres lois quand cela lui en coutait de trop ? Non... Même sur Coruscant on peu acheter des esclaves dans les bas quartier... La république est corrompue seul l'ordre de l'empire peut nous laisser une chance de vraiment éradiquer ce fléau ! Nous devons nous servir des Sith pour y arriver, nous avons pas d'autre choix ! Suis moi maintenant...

-Qu'es qui a bien pu vous arrivez pour que...

Coupant Anilia dans ces parole le sith s’avança et imposa la paume de sa main gauche sur le front de la jedi. Annihilius ferma les yeux et se concentra.
Soudain des images de guerre, de torture, de tristesse de peur envahirent l'esprit de la Zabrak.
Des image insoutenable lui déchirent l'esprit puis enfin vint le néant et la douleur. L'obscurité sans fin devant qui nous ne somme rien plongea la padawan dans un torpeur.
Sentant sa Padawan s'affaiblir Raellyra compris qu'elle n'avais plus de temps de combattre Corrompia.
Tout en bloquer les coups frénétique de la sith, L'archiviste jedi trouva un court laps de temps pour concentré une sphère de force a l"état pure dans le creux d'une de ces mains.
Raellyra projeta cette sphère au niveau du torse de son ennemi en profitant du cour moment ou Corrompia finissait son enchainement avant de le recommencer.
Le choc fut suffisamment fort pour éjecter la sith dans les caisse du coin opposer ou se trouvais Anili et Annihilius. Une fois son adversaire a terre la jedi ne prit aucun risque et fit s'écrouler le reste des caisses sur Corrompia pour s’assurer de son immobilier.
Une fois l'apprenti mise hors d’état de nuire l'archiviste jedi utilisa la force pour arracher Anilia a l'étreinte du sith.
Malgré tout ces talent le maitre jedi ne peu empêcher le choc dus a la réception après l'attraction de la force. Se simple choc allié avec les différent traumatisme que la jeune Zabrak venais de subir suffis pour lui faire perdre connaissance.
Le sith tourna lentement la tête en direction de la jedi pour la fixer d'un regard de mépris et de haine. Étrangement Raellyra lui rendis un regard remplis de colère a peine dissimuler. Voyant cela Annihilis sourit d'un petit sourie en coin narquois avant d'activer les deux lame de son sabre. d'un ton lugubre le sith s'adressa a son adversaire.

-Rend moi mon enfant...Jedi.


Dernière édition par Annihilius le Lun 7 Jan 2013 - 20:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swtor-korriban.forumgratuit.be
Annihilius
A genoux devant votre Maitre

avatar

Messages : 191
Date d'inscription : 02/12/2011
Age : 30
Localisation : Belgique/liege

Qui je suis
Race : Zabrak
Classe: Inquisiteur Assassin
Doublon: Corrompia, Iscariote

MessageSujet: Re: Darth Annihilius Seigneur noir des Sith   Mar 24 Jan 2012 - 12:17


- Jamais ! Plus jamais !!! Le coté obscure a déjà prit mon maitre ! Je ne le laisserais pas prendre ma padawan ! Ni se vaisseau ! Déclara d'un ton coléreux la jedi.

Annihilius sourit face à tant d'émotion, puis le sith reprit la parole d'un ton sarcastique.


-Jalouse ?

-De quoi ? Comment ose tu ! Répondis Raellyra d'un ton outré.

- Le coté obscure à prit ton maitre mais pas toi.... Il s’intéresse aujourd'hui a ton padawan mais pas à toi.... Tu as de la colère jedi... Et tu t'en sert... Mais malgré ça le coté obscure se refuse à toi.... Car tu es faible. Ne sent tu pas cette appel ? Bien sur que si tu le ressent... Tu y résiste tout en désirant t'y abandonner... Je le sent. Cesse de te cacher derrière ta morale et livre moi mon enfant et je te dévoilerais les secrets du coté obscure. Tout en finissant sa tirade le sith se mit à sourire d'un sourire en coin narquois.

La jedi sembla perplexe, songeuse avant qu'elle ne relève le regard pour fixe sont adversaire, ces yeux suintait la rage, ces mains s'agrippèrent fermement à la garde de sont sabre.

- Jamais ! Je purifierais la galaxie de vous sith ! En commençant par toi, ici et maintenant ! Hurla la jedi avant de commencer sa charge.

Tout en affichant une garde très ouverte, tenant son sabre en retrait et baisser le sith répondis, toujours avec sont aire provocateur et sournois.

- ET après qui purifiera la galaxie de se que tu sera devenue ? Tu me rappel un ami...Un grand homme qui ne désirait jamais reculer, jamais ne rien laisser à nos ennemi, toujours prêt à prendre sa revanche... Un grand guerrier.... Un homme que hais. Par dessus tout !!!! Le sith prononça ces derniers mot en hurlant. Sa rage se propagea par la force et l'entourèrent telle une aura de haine pure.

Reallyra ne fut pas impressionner par la densité de force qui régnais autour de son adversaire et continua son attaque. Sans surprise le sith bloqua aisément le premier coup. Un jedi n'es pas habituer a la force et a la vitesse que lui confère sa colère quand il l'utilise, se qui rend ces coups moins précis, moins fluides mais plus puissant. Annihilius quand à lui était habituer à utilisa sa rage, bloquer les coups d'un novice du coté obscure était tache aisé. Tout en continuant a narguer son adversaire le sith continua a bloquer coups après coups. Sentant son adversaire s'avancer a chaque frappe un peut plus vert le coté obscure. De temps a autre le sith repoussait la jedi d'une simple pousser de force, juste pour le plaisir de la revoir charger de toute sa colère. Telle un chat qui commençait à s'ennuyer des tourments qu'il infligeait à sa proie, le sith songeait a mettre fin à se divertissement.
Non loin de la une voix masculine très douce commençaient à résonner dans la tête d'Anilia


- Réveille toi Anilia, ton maitre à besoin de toi.

- J'ai trop mal... Ces images... Ces tortures... Ces ténèbres...Cette solitude aucun être vivant ne devrais avoir vécu cela... Comment ont ils pu lui faire ça ?

-Raison de plus pour ne pas abandonner. Il n'y a pas d'émotion il n'y a que..

- La paix... Mais je ressent encore la douleur de ces éclaires... J'ai trop mal.

-Tu peux le faire, je sais que tu en es capable, n'es pas peur d'échouer. Ces la peur de redevenir un esclave qui à fait de lui se qu'il est aujourd'hui. Es confiance en toi et en la force et tout ira bien.

- Mais qui êtes vous... je ne reconnais pas votre voix.

-Lève toi et tu me verra.


Écoutant cette curieuse voix la jeune padawan trouva la force de se relever. Certes de façon saccader et endolori mais remplie d'une certaine noblesse.
Une fois début la padawan tituba vers le combat de son maitre avant de s'arrêter. Anilia n'en cru pas ces yeux, pour être sur que la vision qu'elle avais ne venais pas du choc qu'elle avait reçu la jeune padawan se frotta les yeux avant de regarde de nouveau.
Pourtant cette vision était toujours la. Un fantôme de la force, un jedi zabrak qui se tenait immobile dans le dos du sith. Souriant d'une façon chaleureuse à la jeune padawan. Anilia avait déjà entendu parler de se phénomène mais elle n'aurait jamais imaginer en voir un de ces yeux un jour. Soudain le regard du fantôme se tourna vers l'entrée de la salle par la quel les deux jedi était arriver. Puis l'inconnu posa un regard triste sur Raellyra. Comprenant le message Anilia se dirigea d'un pas lent vers la sortie.
Se détail n'échappa au yeux du sith et tout en combattant il reprit la parole.


- Même ta padawan t'abandonne... Tu finira seul jedi...Renonce à la lumière et les ténèbres seront toujours à tes cotés

- Jamais !!!

Les attaques de la jedi devinrent de plus en plus forte, puissante et rapide. Anilia quand à elle avait enfin atteint la sortie. C'était le signe pour le sith qu'il était temps d'en finir. Se petite jeu de torture avait assez duré et le faire continuer d'avantage pourrais permettre a sa vrai cible de s’enfuir.
Le regard du sith devint dure et sérieux et son aire narquois fit place a un aire sombre et triste.
L'assassin lâchât d'un main la garde de son sabre et continua à le manier uniquement de la main droite. Une telle dextérité était devenu rarissime dans les temps actuel car il fallait avoir manier le double sabre durant d’innombrable combat, durant de long année et aucun jedi ou sith actuel ne pouvais accumuler assez expérience pour y arriver. la guerre fauchais sa relâche tout les jeune pousse qui avais le potentiel d'y arriver un jour.
Le style de combat déstabilisa totalement Raellyra. Devant autant de vitesse, de coups et recoups ainsi que de revers fulgurant tirant parti un maximum des deux lame du double sabre, la jedi ne savait plus quoi faire. Finalement Raellyra mit toute sa force tout se qui lui restant dans un ultime coup oblique de tranche sur le flan droit de son adversaire. Annihilius le bloqua tout en plaçant son sabre assez haut, la second lame pointant le ciel et la lame principale bloquant le coup en point le sol. Sa garde sur son flan gauche était totalement ouverte mais avant que Raellyra n’eut le temps de saisit cette ouverture le sith avait déjà tendu son bras gauche en direction de son adversaire se glissant sous sa lame pour être le plus proche possible du torse de la jedi.


- Tant de colère et pourtant toujours aussi faible.... Pitoyable jedi.

Sans rajouter un mot le sith commença à électrocuter son adversaire. Les éclaires si proche et si canaliser était dévastateur même pour un maitre jedi. En quelque instant le sabre vert du jedi s’éteignit tendis que l'archiviste tombait a genoux aux pieds de son adversaire. Annilhilus ne bougea pas gardant la même pose, juste sa main gauche se baissa lentement accompagnant les déplacement de son adversaire. Les cris de douleur de la jedi indiquait que la souffrance devenait insupportable pour elle.
Le sith sourit , ferma les yeux puis par clémence abattis sont sabre pour trancher la tête de son adversaire d'un simple revers.
Mais lorsque Annihilius ouvrit les yeux, aucun cadavre ne gisait à ces pieds. Le sith leva le regard et vis Raellyra aux pied d'Anilia. La padawan avait sauver son maitre au dernier moment grâce a une traction de force.
Le sith fit un pas en avant et immédiatement la padawan activa les commandes de fermeture de la porte blinder.
La fermeture était assez lente mais pas assez pour permettre au sith de rattraper sa proie. Cela lui laissait juste le temps pour échanger quelques mots avec sa descendance.


- Je te retrouverais c'est inévitable...Et tu me rejoindra.

- Vous me retrouverez c'est inévitable et je vous sauverais...

- Tu as vu ma souffrance, mes ténèbres, tu sais se que se monde te fera un jour ou l'autre...C'est inévitable que tu rejoigne.

- J'ai vu votre folie, vos blessures, je sais qu'un jour vous les surmonterez...Car j'ai vu...
Avant de continue sa phrase la padawan posa son regard sur le fantôme de la force qui était toujours présent. Du bon en vous... Sur ces dernier mot la porte se ferma définitivement.

Le sith soupira puis se tourna vers le caisses sous les quels son apprentis gisait. d'un simple mouvement de mains le sith fit léviter les caisses avant de les projeter un peu plus loin. Corrompia était encore inconsciente le choc fus trop violent, trop rapide pour qu'elle puisse s'y préparer. Annihilius accrocha son sabre a sa ceinture puis avança vers son apprentie. Une fois face à elle le sith canalisa des éclaire de force dans ces deux mains puis prit la parole.


- Réveille toi.

Sans attendre un seul instant le sith commença à électrocuter Corrompia infusant toute sa colère et sa frustration dans son attaque. Les cris de douleur indiqua au sith que son apprentie avait repris conscience. Annihilius s'arrêta donc mais sans pour autant dissiper les éclair canaliser dans ces mains.


- Ou... Ou sont les jedi maître ?

- Il se sont enfuit par ta faute.... répondis le sith d'un ton sanglant avant de recommencer a torturer la jeune sith de sang pure.

-Mais...Maître.....Arghhhhh.... Pitier....

Le petit jeux malsain du sith fut interrompu par une annonce sur les haut parleur du vaisseau.

- Attention, Attention... Auto destruction du vaisseau enclencher veiller vous dirigez vers les capsule de sauvetage...Tout protocole sauvetage activer....Fission du réacteur dans 15 minute...

L'intercom du sith s'activa au même moment que la lourde porte blinder s'ouvrait.

- Excellence...Revenez vite au vaisseau nous avons encore le temps de décoller...Nous..

-Silence. Je sais comment désactiver se processus ne décoller sous aucun prétexte. Corrompia debout et suit moi.

- Bien...Maître... Répondis la sith d'un ton endolori.

Les deux sith s'aventurèrent dans les méandre du vaisseau étrangement Annihilius savait parfaitement ou allée. Au bout de quelque minute une nouvelle annonce résonna dans les haut parleur du vaisseau.

- Toutes capsules de sauvetage éjectés...Temps restant avant l'auto destruction: 10 minute.

Sans prêtez attention au divagation de l'ordinateur le maitre et apprentie continuèrent leur route. 5 minute avant la fin du compte à rebours ils arrivèrent sur le pon du vaisseau. Frénétiquement le seigneur sith se rua sur une des console de commande. Tapotant la console avec une vitesse et une fluidité hors norme, Annihilius accédais aux fonction du vaisseau les une après les autres pour finalement arriver au noyau du système et de désactiver la commande d'auto destruction en moins d'une minute sous les yeux stupéfait de Corrompia.

- Comment avez vous...

- Il y a 400 ans se modèle de vaisseau était déjà en activité. Ces avec se genre de croiseur qu'on à combattu les mandaloriens... Souvent les tête de sceau arrivais a nous en voler un et avais la salle manie de vouloirs les auto détruire quand on arrivais a les reprendre. Du coup on avais finalement tout appris a pirater les console de commande en utilisant des code maitre pour accéder directement au noyau centrale. Les clé de cryptage son inopérante dans le noyau du système.

- Mais je ne comprend toujours pas pourquoi toute les porte était ouvertes..

- protocole de sécurité en cas d'auto destruction ces pour permettre aux membres de l'équipage d'accéder plus facilement au capsule de sauvetage. Seul les sas extérieur et certain sous système comme les champs de force reste active et verrouiller.

- Mais si vous connaissiez se type de vaisseau pourquoi étiez vous perdu en arrivant et que je devais vous guider maître ?

Annihilius marqua un temps de pose tout en tournant la tête en direction de son apprentie. Un regarde mépris s'afficha rapidement sur le visage du sith avant qu'il n'électrocute brièvement Corrompia.

- Silence apprentie. Se que je trouve étrange ces qu'il est essayer de faire sauter se vaisseau... Il n'y a aucune information importante dans la base de donner du vaisseau.
Et se bâtiment en lui même na rien de spécial...

- La jedi n'avais pas dis que ce n'était un simple transport de prisonnier ?

Annihilius sourit tout en activant le moniteur de surveillance des cellules de prisonnier.


- Ils ont du abandonner les prisonnier par soucis de place...Ces magnifique..

- Magnifique maître ?

- Oui ne vois tu pas ma futur armée ?

- Ohh...Vous ne cessez de m’étonner maître.

- Prend le registre des prisonniers et suit moi apprentie.

- Oui maître.

Au bout de quelque instant les deux sith pénétrèrent dans le quartier de détention du vaisseau. La une soixantaine d'individu emprisonner les attendais. Chacun entraver de facon différente. Certain totalement enchainer tendis que d'autre seulement enfermer derrière un champ de force. les sith présent sentir la présence d'Annihilus mais chacun se demandais si il était la pour les sauvés ou les exécutés. Annihilius fit quelques pas en avant puis prit la parole.

- Je serais bref... Obéir ou périr il faut choisir.

Après cette simple phrase le seigneur noir fit le tour des cellule une par une. Une fois arriver dans une cellule Corrompia présenta le détenu.


- Alors 27b-f....Feanor Chasseur de prime, employer par l'empire dernier fait connu destruction, vole et sabotage ainsi que meurtre a l'encontre des trompes de la république.

- Si vous me faite sortir d'ici je serais a vos ordres...Euh Excellence ces bien comme ça qu'on dis ?

- Pour toi se sera maître... Libère le. Suivant.

- 19T-u, Akilea jeune apprentie capturé lors d'une de ces missions pour maitre.

- Mon ancien maitre.

-Hmmm car qui est ton maitre maintenant jeune fille ?

- Vous maître.

- Suivant répondis le sith en souriant.

-85s-k, Khaall Seigneur sith trahi par son ancien maitre.

- Faite moi sortir d'ici et laisser moi me venger et je serais à votre service...Maitre.

-Très bien suivant.

-73h-n K'Reen aucune information. Sith capturé alors qu'elle essayer d'infiltré les rang de la république.

-Mes sabres sont a votre service.

Sans rajouter un mots Annihilius passa la cellule suivante.

-94v-m Liu seigneur sith arrêter qu'alors qu'il saccageais un ancien temple jedi, connu pour sa barbarie.

-Obéir...Tel est mon choix...Maître.

-Parfait, suivant.

-Celui la est particulièrement dangereux. Ces pour qu'il lui on mit des entrave de force malgré le faite que se n'est qu'un vulgaire chasseur de prime.

- Fait attention a se que tu dis poupée...Je suis le meilleur.

-63j-e Desola chasseur de prime qui travaille pour le plus offrant. Connu pour avoir massacré plus de jedi que la plus part des chasseur de prime et des crime horrible sur de jeune padawan.

- Combien tu me paye l'affreux ?

-Curieuse créature...Sa vie ne tien cas a un file et ile trouve encore le moyen de négocier et de m'insulter il me plais... Tu pourra prendre tout l'argent de mes victimes et je compte bien faire d'innombrable massacre.

- Entendu sa marche.

- 42r-l...Dark Revealia...Elle est connue pour avoir massacré tout le conseil jedi de l'enclave de dantooine puis d'avoir attaquer la plus part des sith qu'elle croisa... C'est une folle rien ne peu la contrôler...passons a la suivante.

-Parle moi d'elle apprentie.

- c'est une ancienne jedi..Une archiviste Jedi..

-L'ancien maitre de Reallyra je présume...

-Vous connaissez le nom de ma première padawan monstre...

-Oui elle commence à suivre vos traces... Que choisissez vous ?

-Je veux me venger des sith et des jedis...Il m’ont prit...

-Je veux faire disparaitre l'esclavagisme pour cela je combattrais aussi bien les sith qui l'encourage que les jedi qui ferme les yeux dessus... Aide moi dans ma quête et je t'aiderais dans la tienne.

-Je vous ferais honorez votre parole...Maitre.

La moitié des prisonnier acceptèrent de suivre Annihilius, l'autre moitié voulurent un combat ou juste partir, Annihilius coupa l'arriver d'aire de toute les cellules de détentions de tout ceux qui refusèrent et se fut l'unique réponde pour ceux qui choisirent de périr. De grand sith mourus comme des chien suffoquant dans une prison de la république tuer par leur arrogance et leur fierté.
Une partie des nouveaux alliés du sith partirent avec lui dans son vaisseau le reste prirent celui de la république.
Chacun se disséminèrent dans la galaxie, chacun sachant que si un jour leur maitre les contacts ils devraient répondre présent.
L'empire annonça que c'était une épidémie mortel qui avait disséminer la population de Korriban. Quand a la république elle proclama le vaisseau perdu corps et bien dans une nuer de météore.
Les service secret de chacun de ces deux avait avait nommer ces étranger sous le même nom de code, l'un a cause de l'endroit de leur premier agissement et l'autre en calculant leur point d'origine depuis leur dernière donné d'asto navigation connue.
Se nom de code était " ombre de korriban". Les ordres vis a vis de ces ombres était simple d'une part les retourner contre le camps adverse, d'autre part les rallié a la cause en dépits, les détruires.
Mais pour l'heur les ombres de Korriban profiter d'une liberté depuis si longtemps envier surtout par leur maître le seigneur Annihilius.
Bientôt chacune des ombre allais découvrir le nom que la galaxie leur donnais un nom qui plaira particulièrement a leur maitre mais pour l'instant se dernier profite du bruit et de la compagnie de ces nouveau compagnon. Loin de l'oubliette sith il n'es plus seul.


Fin de la présentation de la création des ombre de Korriban

_________________
Mon sabre est au service de mon maître, je le protégerai de toutes les vermines jedi qui essaieraient de l'empêcher d'accomplir sa volonté, je veillerai silencieusement dans son dos... Jusqu'au jour où j'appliquerai la première chose qu'il m'a enseigné... Trahir.




-Dialogue classique
Description
pensées
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://swtor-korriban.forumgratuit.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Darth Annihilius Seigneur noir des Sith   

Revenir en haut Aller en bas
 
Darth Annihilius Seigneur noir des Sith
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Coterie de Sca'hrossar, Seigneur de l'Agonie
» Ulrhon, Seigneur Fantôme Corrompu
» Les eldars de Tauwendu
» Le Seigneur des Anneaux
» armée 1500pts elfes noir vs elfes sylvains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Ombres de Korriban :: Votre histoire est notre histoire :: Mon histoire, Ma vie-
Sauter vers: